POISSONS

Banner image

MOLLUSQUES

Banner image

CRUSTACES

Banner image

MAISON RIGOLLET

Poissons & fruits de mer

La MAISON RIGOLLET  a été crée en 2008 et a pour principal objectif de permettre à ses clients de pouvoir avoir accès à des poissons et des fruits de mer de qualité supérieure. Pour se faire, nous nous déplaçons de marché en marché en Normandie et en île de France. La MAISON RIGOLLET compte deux équipes à son actif afin d’optimiser son objectif et toucher une plus large clientèle.

Fabian RIGOLLET. Responsable
06 13 82 72 38

Image module
Image module

OU & QUAND

Nos différents marchés en Normandie et île de France

06 13 82 72 38

MERCREDI
RUEIL-MALMAISON / LA BOUILLE
JEUDI
EZANVILLE / BOISSEY LE CHATEL
VENDREDI
SAINT-NOM-LA-BRETECHE / EAUBONNE
SAMEDI
BOURGTHEROULDE / MARLY LA VILLE
DIMANCHE
RUEIL-MALMAISON / EAUBONNE

MARCHE
DE BOURGTHEROULDE

Le samedi matin
MAISON RIGOLLET

ALBUM PHOTOS

Album photos

POISSONS DE LIGNE ET POISSONS SAUVAGES

NOUS PROPOSONS TOUTE UNE GAMME DE POISSONS DE QUALITE DIVERSE ET VARIEE.
POISSONS DE LIGNE
Lieu-jaune, Bar, Saint-Pierre, Espadon, Maigre, Colin
POISSONS SAUVAGES
Turbot, Barbue, Sole, Carrelet, Saumon, Bar, Raie, Vive
IKEJIME
Lieu-jaune, Rouget-Barbet,
Bar, Daurade

CRUSTACES

Notre gamme de crustaces pour le plaisir du goût.
CRUSTACES
Tourteaux, Langoustines, Homards, Crevettes, Langoustes, Gambas, Ecrevisses

MOLLUSQUES

Nous vous proposons toute une gamme de mollusques pour égayer vos repas.
MOLLUSQUES
Moules, Huîtres, Ormeaux, Bulots, Palourdes, Coques, Praires, Vernis

TRAITEUR MAISON RIGOLLET

Nous vous proposons nos services de traiteur lors de vos manifestations et événements.
Tartare de saumon
Salade de gambas mandarine
Brandade de morue
Beignets de crevettes
Beignets de calamars
Accras de morue
Harengs marinés
Choucroute de la mer

IKEJIME

Qu'est-ce que l'ikejime ?
Nouveauté

IKEJIME

une méthode qui séduit, de notre clientèle jusqu' aux grands chefs

L’ikejime est une méthode d’abattage du poisson qui se pratique au Japon depuis plusieurs siècles. Elle n’a aucune dimension rituelle ou religieuse. L’ikejime, c’est juste du bon sens !
Cette technique empirique a vu le jour à une époque où il n’y avait ni frigo, ni transports rapides. Il a été constaté que si l’on neutralise le système nerveux du poisson et qu’on le vide de son sang, il gagne en qualité et se conserve mieux. L’ikejime sublime les qualités organoleptiques du poisson et allonge notablement sa durée de conservation.

Bien, mais comment ?

L’IKEJIME

Voyons d’abord de quelle manière l’ikejime améliore les propriétés gustatives du poisson. Pour comprendre, il faut se pencher sur l’aspect biochimique du processus de dégradation du poisson post-mortem.
Dans l’Antiquité, Anaxagore a dit « Rien ne naît ni ne périt, mais des choses déjà existantes se combinent, puis se séparent de nouveau ».
Cette juste observation a ensuite été paraphrasée par Lavoisier, dont on retient « Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme ».
En effet, l’ikejime ne rajoute rien d’extérieur au poisson. L’ikejime ne fait qu’optimiser le processus naturel de dégradation cellulaire. La Nature est bien faite, le poisson contient tout ce qu’il faut pour être délicieux. Il faut simplement s’assurer qu’il meure « bien » pour que le poisson soit réellement bon.
L’énergie qui permet les réactions musculaires du poisson (et de l’Homme, d’ailleurs), c’est l’ATP : adénosine triphosphate. Contenue dans le muscle, elle se renouvelle tout au long de la vie, de façon autonome et systématique.
Plus le poisson est en forme, plus il contient d’ATP. A l’inverse, moins il est en forme, moins il en contient. Or, une fois que le poisson est mort, l’ATP se dégrade et fait place à une autre substance, un nucléotide appelé inosinate.
Pour simplifier, on dira qu’un poisson mort avec beaucoup d’ATP la transformera en beaucoup d’inosinate. A contrario, un poisson mort avec peu d’ATP produira peu d’inosinate.
Or, il y a un lien direct entre inosinate et bon goût. Pour comprendre ce lien, penchons nous d’abord sur l’umami.
L’umami, c’est la 5ème saveur, après le salé, le sucré, l’amer et l’acide (on trouvera aussi, parfois, le piquant et l’astringeant ajoutés à cette liste). Umami est un terme japonais qui signifie « saveur délicieuse ». Ce n’est pas un goût en soi, c’est plutôt le mariage heureux de saveurs qui s’agrémentent entre elles.
Les aliments riches en umami sont ceux qui contiennent les substances naturelles suivantes : L-glutamate, guanylate et… inosinate. Et voilà, on y revient, inosinate comme ce que produit la transformation de l’ATP du poisson.
Donc, beaucoup d’ATP donnera beaucoup d’inosinate et donc beaucoup d’umami.
L’état de forme, de tonicité du poisson (son taux d’ATP) a donc une incidence directe et majeure sur le goût du poisson. Pour obtenir un excellent poisson, on cherchera donc à travailler sur un poisson le plus en forme possible, reposé, déstressé.Voyons maintenant de quelle manière l’ikejime influe sur la texture du poisson.
Tous les poissons, une fois morts, vont passer par la phase de rigidité cadavérique (Rigor Mortis). Certains en ressortiront mous, avec une texture de bouillie, d’autres resteront fermes. Pourquoi ?
Plus un poisson meurt dans des conditions difficiles (lutte, stress, convulsions, agonie, noyade, asphyxie etc.), plus il va se rigidifier rapidement. Son corps de rigidifie si vite que le muscle, brutalement sollicité, « craque ». Les fibres musculaires se déchirent, les membranes cellulaires cèdent. A la phase suivante, quand le muscle perd progressivement sa rigidité, on constate que le mal est fait : la chair du poisson est molle et le restera. Elle rendra de l’eau à la cuisson.
Par contre, plus le poisson meurt « bien », sans lutte ni stress, plus la phase de rigidité cadavérique va démarrer en douceur. Le muscle se contracte lentement, sans déchirures, sans dégâts. Après cette phase du Rigor Mortis, on retrouvera la structure originelle de la chair du poisson. Qui dit ikejime dit neutralisation du système nerveux du poisson. Il s’agit d’une perforation cérébrale suivie d’une démédulation  (destruction complète du système nerveux le long de la colonne vertébrale du poisson).
Les influx nerveux ne passent plus à la chair, qui ne reçoit pas l’information qu’elle est morte. L’inéluctable processus naturel de dégradation de la chair, qui mènera, à terme, à la putréfaction, est considérablement retardé.
Le poisson ikejime pourra donc être maturé, de plusieurs jours à plusieurs semaines (en fonction de  l’espèce, de la tonicité du poisson et de la qualité de l’abattage), avant l’apparition du « mauvais goût du poisson » ou de la « mauvaise odeur du poisson », qui sont liés à la dégradation de l’inosinate en hypoxanthine, qui devient urée, qui devient ammoniaque.
Il est à souligner que l’ikejime est la mort la moins cruelle, douloureuse et stressante pour le poisson. Dès lors que l’on a procédé à la perforation cérébrale, il n’y a ni agonie, ni panique.
Cette technique d’abattage n’a donc que des avantages : meilleur goût, texture inédite, maturation possible et respect de l’animal.

RECETTES

Découvrez nos propositions de recettes et régalez-vous.
Darnes d’espadon au parfum d’agrumes
o Ingrédients & préparation

Darnes d’espadon au parfum d’agrumes

Ingrédients

e

l

)

Barbue à la moutarde
o Ingrédients & préparation

Barbue à la moutarde

Ingrédients

4 filets de barbue

350 g de champignons de paris

3 tomates

100 g de fromage blanc à 0% de MG

1 c. à soupe de moutarde à l’ancienne

1 échalote

1,5 dl de vin blanc

1 c. à soupe de persil haché

1 c. à café d’huile

sel, poivre

Préparation

 1 Préchauffez le four th.7 (210°C).

 2 Nettoyez 100 g de champignons et coupez-les en petits dés.

 3 Pelez et hachez l’échalote. Mettez-la dans un plat à four avec les champignons et le vin, salez poivrez et portez à ébullition sur le feu.

 4 Retirez le plat du feu et posez les filets de poisson sur cette sauce, salez et poivrez.

 5 Couvrez d’une feuille d’aluminium et enfournez, faites cuire de 12 à 15 min.

 6 Pelez et épépinez les tomates (gardez quelques rondelles pour la décoration). Coupez leur chair en tout petits dés, assaisonnez et ajoutez le persil. Réservez au frais.

 7 Nettoyez le reste des champignons, émincés-les et faites-les cuire dans une poêle avec l’huile.

 8 Lorsque le poisson est cuit, sortez-le du four et réservez-le au chaud sur le plat de service. Mixez le fond de cuisson avec le fromage blanc.

 9 Mettez la préparation dans une petite casserole, ajoutez la moutarde et réchauffez à feu doux.

 10 Vérifiez l’assaisonnement. Versez cette sauce sur les filets de poisson et entourez de petits tas de tomates concassées.

 11 Accompagnez des champignons, parsemez de persil.

Moules de Bouchot à la crème de safran
o Ingrédients & préparation

Moules de bouchot à la crème de safran

Cette recette est originaire de La Rochelle, qui était jadis un lieu de commerce des épices. Les moules de bouchot sont servies avec une délicieuse crème safranée onctueuse, réalisée à partir du jus des moules de bouchot.

 Ingrédients pour 4 personnes

1 litre de moules de bouchot

2 pincées de pistils de safran

1 pot de 20 cl de crème fraîche épaisse

1 verre de vin blanc sec

2 feuilles de laurier sauce

1 banche de thym

1 gousse d’ail

1 échalote

Poivre du moulin

Préparation

Faire infuser le safran en le mêlant à la crème fraîche pour qu’elle s’imprègne bien de sa couleur et de son parfum. Laisser en attente.

Vérifier les moules et les nettoyer rapidement. Eplucher l’ail et les échalotes et les couper en deux.

Dans une sauteuse faire revenir à feu vif les moules avec l’ail et l’échalote, le thym et le laurier. Arroser de vin blanc et laisser ouvrir les moules en les remuant.
Lorsqu’elles sont ouvertes, les réserver au chaud.

Filtrer le jus à l’aide d’une petite passoire, ôter l’ail et l’échalote.

Mélanger le jus de cuisson à la crème de safran, réchauffer quelques minutes, poivrer et verser sur les moules, soit dans le plat de service soit dans des assiettes individuelles…

Facultatif : on peut, pendant la cuisson des moules de bouchot, faire cuire quelques petites tomates cerises au four, nappées d’huile d’olive. Les servir avec les moules : elles apportent une touche d’acidité et de fraîcheur au plat…

Huîtres farcies
o Ingrédients & préparation

Huîtres farcies

Ingrédient pour 4 personnes

2 dz d’huîtres spéciales

150 g de champignons

50 g de beurre

1 cuillerée à café de farine

1 verre de blanc sec

1/2 verre à liqueur de cognac;

1 cuillerée à soupe de crème fraîche

Chapelure

Sel, poivre

Préparation

Cette recette d’huitres farcies assaisonnées au vin blanc, cognac et crème fraiche accompagnera vos repas de fêtes pour le plus grand bonheur de vos convives.

Débarrassez les champignons de leur pied terreux, lavez-les à l’eau courante, séchez-les, et détaillez-les en petits dés. Puis faites-les sauter quelques minutes à la poêle dans une noix de beurre. Salez légèrement.

Ouvrez les huîtres, détachez-les soigneusement de la coquille, et mettez-les dans une petite casserole avec leur eau. Ajoutez 1/2 verre de vin blanc sec et faites pocher les mollusques deux minutes sur feu très doux. Puis ôtez du feu et réservez.

Quand les champignons ont pris couleur, saupoudrez-les d’un peu de farine, et tournez quelques instants à la cuiller de bois, le temps pour la farine de blondir. Mouillez alors avec le liquide de cuisson des huîtres, poivrez légèrement, aromatisez d’une goutte de cognac, et incorporez une bonne cuillerée de crème fraîche.

Laissez mijoter quelques minutes la préparation sur feu très doux.

Brossez les coquilles, rincez-les à l’eau claire, et placez une huître au fond de chacune d’elles. Nappez largement le mollusque de sauce, persillez et recouvrez de chapelure. Mettez une petite noisette de beurre sur chaque préparation. Disposez les coquilles sur une plaque de four et faites gratiner quelques instants sous le gril. Servez immédiatement.

Moules sauce au Roquefort
o Ingrédients & préparation

Moules sauce au Roquefort

Ingrédients

Préparation 10 min

Durée totale 40 min

Difficulté facile

Nombre de parts 4 portions

Coût pour 1 portion ≈ 4.13 €

Calories par portion 690 kcal

2 échalotes

20 grammes de beurre

200 grammes de vin blanc

1500 grammes de moules fraîches

200 grammes de crème fraîche épaisse

150 grammes de Roquefort

1 cuillère à soupe de Maïzena

 3 pincées de poivre

Lieu jaune à la basque
o Ingrédients & préparation

Lieu jaune à la basque

Pour le poisson :

4 filets de lieu jaune

4 tranches de jambon cru

1 pincée de poivre

1 pincée de sel

1 filet d’huile d’olive

Pour le riz qui accompagne :

400 g de riz

0.5  chorizo fort

1 gousse de ail

2  poivrons (rouge et vert)

1 filet d’huile d’olive

Temps 40 min

Personnes 4

  1. Lever ou faire lever les filets de lieu jaune en prenant soin de ne laisser aucune arrête.
  2. En faire des pavés d’un seul morceau ou de plusieurs petits morceaux de filet mis ensemble.
  3. Sel et poivre (sel selon le goût et selon la teneur déjà présente dans le jambon…).
  4. Rouler les filets de poisson dans les tranches de jambon, dans le style paupiette et déposer sur une feuille d’alu ou dans un plat n’attachant pas.
  5. Entre temps : préparer le riz. Le faire revenir 1 min dans l’huile d’olive et le rendre transparent. Ajouter les poivrons en petites lamelles et le chorizo débité en petit cubes ou quarts de tranches. Faire revenir avec l’ail écrasé.
  6. Mouiller, mais pas trop, de sorte que le riz reste « ferme » au terme de la cuisson. Ajouter un peu d’eau si nécessaire.
  7. Pour la cuisson du poisson, le lieu jaune étant très sensible et prompt à cuire, 10 min au four à 180°C semblent suffire. Une pointe de couteau révélant une chaire blanche, fondante et non transparente atteste de la cuisson.
  8. Servir dans une belle assiette, accompagné de son riz.

Note

Prendre garde à la cuisson rapide du poisson. Le riz peut être enrichi d’autres ingrédients, olives, moules, sans toutefois en faire une paëlla ; l’arôme délicat et le goût subtil du lieu en souffriraient.

Tartare de saumon épicé et guacamole
o Ingrédients & préparation

Tartare de saumon épicé et guacamole

Préparation 30 minutes

Réfrigération 10 minutes

Quantité 4 portions

Ingrédients

800 g (environ 1 3/4 lb) de saumon, la peau enlevée et coupé en petits dés

1/2 lime (jus)

30 ml (2 c. à soupe) de coriandre hachée

2 oignons verts émincés

30 ml (2 c. à soupe) de mayonnaise

5 ml (1 c. à thé) de sambaloelek

2,5 ml (1/2 c. à thé) de moutarde à l’ancienne

15 ml (1 c. à soupe) de câpres hachées

sel et poivre au goût

60 ml (1/4 de tasse) de flocons de tempura

Pour la guacamole:

2 avocats bien mûrs

1/2 lime (jus)

30 ml (2 c. à soupe) de coriandre hachée

sel et poivre au goût

Dans un bol, déposer les dés de saumon. Ajouter le jus de lime, la coriandre et les oignons verts. Mélanger.

Dans un autre bol, mélanger la mayonnaise avec le sambaloelek. Incorporer à la préparation au saumon.

Incorporer la moutarde à l’ancienne et les câpres. Saler et poivrer. Réfrigérer 10 minutes.

Préparer le guacamole. Peler les avocats, puis couper grossièrement la chair. Déposer dans le contenant du robot culinaire avec le jus de lime et la coriandre. Mélanger jusqu’à l’obtention de la texture désirée. Saler et poivrer.

Au moment de servir, incorporer 30 ml (2 c. à soupe) de flocons de tempura au tartare.

À l’aide d’un emportepièce ou d’un petit ramequin, dresser le tartare dans les assiettes. Saupoudrer chaque portion du reste des flocons de tempura.

Servir avec le guacamole.

Filet de turbot en écailles de pommes
o Ingrédients & préparation

Filets de turbot en écailles de pommes

Niveau moyen

Préparation 20 min

Cuisson 15 min

 Ingrédients pour 4 personnes

4 morceaux de filet de turbot de 150 g chacun

1 pomme rouge

1 pomme golden

1 pomme verte (type granny-smith)

1 citron

2 jaunes d’oeufs

50 g de beurre

sel, poivre

pour le beurre de cidre

150 g de beurre

2 cuil. à soupe de crème fraîche

10 cl de cidre sec

2 échalotes

5 cl de vinaigre de cidre

Etapes de préparation

Coupez les pommes en quatre sans les peler. Eliminez le coeur et les pépins. Réservez 4 quartiers pour la décoration. Emincez les autres en fines tranches. Placez-les dans un saladier d’eau glacée, additionnée du jus du citron.

Coupez les 4 quartiers réservés en tranches plus épaisses. Faites-les dorer 5 min dans 10 g de beurre. Mettez-les de côté.

Préchauffez votre four sur th. 7 (210 °C). Beurrez un plat à four.

Rincez les filets de turbot. Séchez-les. Salez et poivrez-les.

Installez-les dans le plat beurré. Badigeonnez-les des jaunes d’oeufs battus avec 2 cuil. à soupe d’eau froide. Recouvrez-les des tranches de pommes en alternant les couleurs pour former des écailles tricolores, puis enduisez-les de 30 g de beurre fondu tiédi. Glissez le plat au four et laissez cuire 10 min. Tenez le plat au chaud.

Préparez le beurre de cidre : coupez 150 g de beurre en petits morceaux.

Dans une casserole, versez les échalotes, pelées et hachées, le cidre et le vinaigre. Laissez bouillir jusqu’à ce qu’il ne reste plus que la valeur de 2 cuil. à soupe de liquide environ.

Ajoutez peu à peu les morceaux de beurre en fouettant vivement, puis incorporez la crème.

Répartissez les filets de turbot, les pommes sautées au beurre, rapidement chauffées, et le beurre de cidre sur des assiettes préalablement chauffées.

Servez sans attendre.

Astuces et conseils pour Filets de turbot en écailles de pommes

Le beurre ne brûlera pas si vous le faites fondre au micro-ondes 1 min sur puissance moyenne.

Pour servir chaud , passez le plat de service ou les assiettes sous l’eau et chauffez-les ainsi au micro-ondes, 3 min à puissance maxi. Assurez-vous qu’il n’y ait pas de partie métallique.

Dorade au four aux pommes de terre
o Ingrédients & préparation

Dorade au four aux pommes de terre

1 belle dorade grise ou royale

800 g de pommes de terres à chair ferme

3 tomates

2 oignons

2 gousses d’ail

30 cl de vin blanc

1 c. à café de graines de fenouil

1 branche de thym

2 feuilles de laurier

sel, poivre du moulin

Préchauffez le four à th.7 (210°C). Épluchez les pommes de terre, coupez-les en rondelles très fines et passez-les sous l’eau claire pour enlever l’amidon.

Déposez le poisson dans un plat huilé allant au four. Puis entourez-la des rondelles de pommes de terre, des oignons et des tomates coupés en rondelles également. Ajoutez l’ail écrasé, assaisonnez votre plat de sel, de poivre du moulin et des graines de fenouil. Versez le vin blanc et ajoutez le thym et le laurier.

Enfournez pendant 35 min, en vérifiant régulièrement qu’il reste suffisamment de jus dans le plat. Sinon ajoutez un 1/2 verre de vin blanc. Servez chaud dans le plat de cuisson.

Astuces

Lorsque vous achetez votre dorade, pensez à demander à votre poissonnier de le vider, il a normalement plus l’habitude que vous. Vous préférez couper vos pommes de terre en rondelles plus épaisses ou en quartiers, alors pensez à les pré-cuire dans une casserole d’eau bouillante pendant 10 minutes environ. Si vous n’êtes pas fan du fenouil, vous pouvez le remplacer par du romarin, c’est excellent aussi et cela parfumera tout autant votre plat.

Poêlée de langoustines
o Ingrédients & préparation

 Poêlée de langoustines

 

6  langoustines20 g de beurre

200 g de girolle

1 cuillère à soupe de échalote hachée finement

1  crème liquide

1  ciboulette ciselée

Prép. : 20 min

 Cuisson : 10 min

Faire fondre le beurre et le filet d’huile d’olive, y blondir les langoustines côté dos (sans coloration).

 Parsemez les champignons sur les langoustines, salez-poivrez.

 Ajoutez l’échalote hachée finement et la crème liquide.

 Remuez, laissez quelques secondes les champignons étuver.

Retirez les langoustines et laissez infuser les champignons dans la crème.

Epaissir la crème en frémissant.

7) Réchauffez les langoustines et ajouter la ciboulette ciselée, SERVEZ C’EST PRÊT !

Filets de rougets sauce à l'orange
o Ingrédients & préparation

Filets de rougets sauce à l’orange

Une cuisine saine et diététique avec ces filets de rougets sauce à l’orange où la saveur iodée de ce poisson se marie très bien avec l’orange. Que vous soyez au régime , où que vous vouliez simplement  alléger vos repas …cette recette est pour vous .

Préparation : 20 min    Cuisson : 15 min

Ingrédients pour 4 personnes :

16 filets de rougets

3 oranges

3 petites courgettes

1/2 botte de ciboulette

1,5 cl cl d’huile d’olive

gros sel

sauce à l’orange :

1,5 cl d’huile d’olive

2 oranges

sel et poivre

Faites lever les filets (par votre poissonnier) des rougets si vous prenez des poissons frais, sinon décongeler vos filets. Coupez chacun d’eau en 2.

Pelez 2 oranges à vif. Lavez-en une 3 ème . Prélevez son zeste . Taillez-le en fine julienne. Faites-le cuire 2 à 3 min dans un casserole d’eau salée.

Levez les quartiers des 3 oranges .Pelez-les à vif. Lavez les courgettes. Taillez-les en rondelles. Faites-les cuire entre 5 à 10 min à l’eau bouillante salée selon la grosseur des rondelles. Pressez les 2 oranges restantes. Faites réduire le jus pour obtenir 3 à 4 soupe de liquide.

Sauce à l’orange :

Versez le jus d’orange réduit dans un bol. Ajoutez l’huile d’olive. Salez normalement et poivrez généreusement. mélangez.

Ciselez la demi botte de ciboulette. Poêlez les filets de rougets dans l’huile d’olive très chaude. Disposez les filets de rougets dans les assiettes ou un plat de service. Dispersez à la surface de zeste d’orange et la ciboulette. Entourez les filets de courgettes et de quartiers d’orange. Versez un filet de sauce sur la totalité.

 

Sole vapeur, pousses à la grenobloise
o Ingrédients & préparation

Sole vapeur, pousses à la grenobloise

4 soles entières d’environ 400 g chacune

1 belle tranche de pain de campagne

200 g de pousses d’épinards

1 citron jaune

huile d’olive

2 cuillère(s) à café de câpres

2 oignons nouveaux

Préparation

Faites enlever la peau des soles et lever les filets.

Taillez-les en 2 dans le sens de la longueur. Réalisez des petits rouleaux de sole et maintenez-les avec des piques en bois.

Lavez à grande eau les pousses d’épinards et égouttez-les.

Retirez la peau du citron avec un couteau, enlevez les quartiers, puis taillez-les en petits dés. Taillez finement les oignons.

Dans un saladier, mélangez bien les pousses d’épinards, les câpres, le citron, l’oignon, 2 c. à soupe d’huile d’olive, du sel et du poivre.

Toastez le pain de campagne pour obtenir une jolie coloration, coupez-le en gros morceaux et ajoutez-les aux pousses d’épinards.

Faites chauffer un cuit-vapeur et déposez les rouleaux de sole assaisonnés dans le panier vapeur. Faites cuire 2-3 min.

Sortez les rouleaux et servez avec les pousses d’épinards.

CONTACT

06 13 82 72 38

NOS VIDEOS

Vous pouvez visualiser nos vidéos en cliquant sur lecture.